Le sirop de bouleau

Si vous voyagez en Finlande, en Russie, en Norvège, en fait dans presque n’importe lequel des pays nordiques, vous trouverez des produits fabriqués à partir du bouleau. Sirops, tisanes, sève et maints autres produits qui font le délice des amateurs de bonne chère et de médecine douce. Partout, je dis, sauf au Canada! Pourtant, les bienfaits du bouleau sont connus depuis fort longtemps.

Depuis un quinzaine d’années, on a vu l’émergence d’une petite industrie de fabrication de sirop. La sève filtrée et souvent aromatisée aux fruits sauvages nous vient toujours d’Europe. Personne ici n’a encore osé. C’est à croire que nous manquons de bouleaux!

Ce sont les peuples autochtones d’Amérique qui nous apprirent à fabriquer le sirop de bouleau. Il faut faire évaporer la sève qui coule de l’arbre au printemps tout comme on le fait avec la sève de l’érable. Une différence importante est qu’il faut120 litresde sève ou plus pour faire un litre de sirop. Quant à l’érable, la proportion est d’environ 40:1.

Le sirop de bouleau est sucré, bien sûr, et son goût est unique et complexe. On découvre d’abord une saveur sucrée distinctive qui se modifie graduellement, laissant en bouche un brin d’amertume tout à fait plaisant. Les gens utilisent des mots comme caramel, sucre d’orge, mélasse et réglisse pour décrire le goût du sirop.

Le sucre prédominant du sirop de bouleau est le fructose, alors que le sirop d’érable contient surtout du glucose. Le fructose est digéré plus facilement par l’organisme que le glucose. Le sirop contient aussi des vitamines et des oligo-éléments comme la vitamine C, le calcium, le manganèse et le potasse. La sève de bouleau serait efficace contre l’arthrite et, dit-on, les taches de rousseur.

Le sirop de bouleau peut être servi sur les crêpes et la crème glacée mais les chefs le considèrent plutôt comme un condiment. Ils l’incorporent aux sorbets, l’utilisent pour aromatiser les pâtisseries, cuisiner les viandes, poissons et fruits de mer, mijoter des sauces, élaborer des marinades et améliorer les vinaigrettes. Brossez-en un peu sur le poulet, le porc ou le poisson. Le sirop de bouleau, un produit versatile et unique.